Les missions de l’ODBU : qui sommes nous ?

Publié le par

Mots-clés : sensibilisation à la nature nature en ville biodiversité données naturalistes

Envoyer par mail
Imprimer

Découvrez les missions et le fonctionnement de l’Observatoire départemental de la biodiversité urbaine (ODBU), structure départementale créée en 2005, au sein de la Direction de la Nature, des Paysages et de la Biodiversité.

Promouvoir la nature en ville

L’ODBU de la Seine-Saint-Denis est né le 12 avril 2005. Son objectif est de donner à tous l’accès à la connaissance en matière de biodiversité urbaine et de promouvoir les enjeux de sa préservation.

La nature en Seine-Saint-Denis

La Seine-Saint-Denis est un jeune Département, puisqu’elle a vu le jour le 1er janvier 1968. Dès sa création, la question de la présence de nature s’est posée sur ce territoire, très fortement urbanisé.

JPEG - 67.7 ko

Après une première phase de rattrapage – qui a permis de passer en 30 ans de 0,7 à 12m² d’espaces verts par habitant – le Département, alerté par ses partenaires associatifs et scientifiques, s’est lancé dans une démarche de conception et de gestion douce et naturelle, voulant redonner une place à la biodiversité en ville.
C’est la « gestion harmonique » (renvoyer vers les études et publications), dont l’objectif est de concilier l’accueil du public avec la préservation des écosystèmes. Cette démarche novatrice place la collectivité parmi les précurseurs d’un courant européen qui a conduit à l’essor d’une gestion différenciée des espaces verts.

Un observatoire dédié à la biodiversité urbaine

L’Observatoire départemental de la biodiversité urbaine de la Seine-Saint-Denis (ODBU) est né de cette dynamique, au printemps 2005. La présence de la nature en ville joue un rôle bénéfique sur l’environnement global et donc sur la qualité de vie des habitants et l’ODBU agit pour intégrer la biodiversité dans le tissu urbain.

JPEG - 66.9 ko

Une charte définit les missions de l’ODBU, son organisation et son fonctionnement. Elle précise les règles de mutualisation, de diffusion et d’accès aux données collectées sur la faune et la flore de la Seine-Saint-Denis.
En signant ce document, les contributeurs et partenaires de l’Observatoire s’engagent à transmettre les données qu’ils collectent, afin d’enrichir la base de données départementale sur le patrimoine naturel et pouvoir ainsi mener des études toujours plus poussées sur la biodiversité.

Charte ODBU_2017 La charte ODBU 2017


Liste des signataires de la charte ODBU 2017 La liste des signataires de la charte ODBU 2017




Les missions de l’ODBU

L’ODBU est à la fois un centre de ressources sur la biodiversité, mais aussi un espace de mutualisation d’expériences et de débat entre acteurs du territoire : décideurs politiques, aménageurs, gestionnaires, acteurs économiques, scientifiques et associations, habitants.

Ses missions sont :

  • Recueillir les données existantes relatives à la biodiversité en Seine-Saint-Denis, les valider scientifiquement et mettre régulièrement à jour la base de données départementale sur le patrimoine naturel ;
  • Participer au développement des connaissances sur la dynamique de la biodiversité urbaine ;
  • Dresser des états de référence, suivre l’évolution spatio-temporelle de la biodiversité en Seine-Saint-Denis, et faire des projections dans le temps ;
  • Définir des enjeux de préservation et de développement de la biodiversité à l’échelle du territoire et des objectifs généraux de gestion ;
  • Créer et animer un réseau de partage de l’information entre tous les acteurs de la Seine-Saint-Denis ;
  • S’inscrire dans les programmes et réseaux régionaux et nationaux ;
  • Diffuser et valoriser les travaux de l’observatoire, notamment auprès du grand public ;
  • Permettre l’appropriation des enjeux de la nature en ville en initiant des démarches de médiation et de sciences participatives, notamment en développant le réseau Observ’acteur de la biodiversité en Seine-Saint-Denis.

Notre organisation

L’ODBU s’appuie sur deux instances : un comité scientifique et un comité de suivi, et sur une structure coordinatrice. 3 entités pour 1 Observatoire !

Organigramme de l'ODBU_2015 L’organigramme de l’ODBU 2015


Le comité scientifique

Le Comité scientifique de l’ODBU est présidé par Anne-Caroline Prévot, chercheuse au CNRS et au Centre d’Écologie et des Sciences de la Conservation (Cesco, Muséum national d’Histoire naturelle). Il regroupe 9 experts, personnes-ressources dans leur spécialité scientifique.

Il se réunit deux fois par an et a pour rôle d’inscrire les travaux de l’ODBU dans une démarche rigoureuse et objective, en garantissant la qualité scientifique des travaux de l’Observatoire.

Liste des experts du comité scientifique de l'ODBU_2015 La liste des experts du comité scientifique de l’ODBU 2015


Le comité de suivi
Cette instance est présidée par Belaïde Bedreddine, Vice-président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis en charge de l’écologie urbaine, de l’environnement et de l’assainissement. Elle est ouverte à tous les acteurs œuvrant sur le thème de la biodiversité dans le département : État, Région, communes, communautés d’agglomération, partenaires associatifs et scientifiques.

Il s’agit d’un lieu d’échange et de travail collectif, permettant à chacun de ses membres de partager expériences et réflexions, pour construire des propositions d’aménagement ou de gestion favorables à la biodiversité.

À ce jour, il compte 80 membres et parmi eux, tous les signataires de la charte de l’ODBU.

Réseau de l'ODBU_2017 Le réseau de l’ODBU 2017


La structure coordinatrice de l’ODBU

Les actions de l’ODBU sont coordonnées par le Service Etudes Accueil et Nature (Direction de la nature, des paysages et de la biodiversité, Département de la Seine-Saint-Denis). Si trois personnes sont référentes des pôles de l’Observatoire, l’ODBU est un véritable projet de service !

  • Le pôle « connaissances »  : il administre la base de données et améliore la connaissance sur la biodiversité en pilotant diverses études. Il supervise les partenariats scientifiques et anime le conseil scientifique de l’ODBU.
  • Le pôle « gestion et aménagement » : au sein du Département comme en direction des collectivités territoriales, il accompagne la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les actions de gestion et d’aménagement. Ce pôle conduit plusieurs expérimentations en ingénierie écologique notamment sur la renaturation de friches, l’agriculture urbaine et travaille aux enjeux d’une trame verte et bleue départementale.
  • Le pôle « médiation scientifique » : il assure la diffusion et la valorisation des travaux de l’ODBU et développe des outils et actions de médiation sur la biodiversité urbaine et dans le domaine des sciences participatives, dont la démarche Observ’acteur.